Σάββατο, 22 Μαρτίου 2008

στα είπα όλα...

je le consacre a celui-la

qui moi abandonne la nuit...

lui

la nuit m'a engendre-lui-

je suis une obscurite de se entrailles

-il m'a excuse-

lui regardantes en comte

avec la vue des montres

au centre du ciel

de ramification longue

il m'arendu a suspect de vie

lui tu manques

lui lui...